Quentin Gilbert prêt à s’échapper en Pologne

1 juillet 2015 08:58

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul, après leurs victoires au Monte-Carlo et au Portugal, sont en Pologne pour la troisième manche du Championnat du Monde des Rallyes Junior 2015. Au sein de la DS 3 R3-MAX du team DG Sport, l’équipage franco-belge vise le podium, avec pour ambition de conserver son avance en tête du classement général.

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul, dans une spirale positive après des victoires au Monte-Carlo et au Portugal, arrivent avec confiance en Pologne. Si le parcours cassant du Rallye du Portugal a marqué les esprits, c’est la vitesse qui est le maître-mot dans le pays d’Europe de l’est. Le pilote vosgien a pu reconnaître un tracé qui annonce des spéciales roulantes et très rapides.

« C’est un rallye qui nous change de la dernière manche au Portugal, confirme Quentin. On est toujours sur terre mais les spéciales sont plus courtes, sur un terrain plus dur et plus rapide. Les spéciales sont vraiment agréables et je pense que l’on peut y prendre plaisir. Il n’y a pas de pierre et on ne devrait pas rencontrer d’ornières. Nous allons donc pouvoir nous concentrer sur notre pilotage et sur nos trajectoires. »

Si la chaleur était mesurée lors des reconnaissances, elle est annoncée plus forte lors des jours de compétition. « Il faudra anticiper ce point, et surtout bien s’hydrater afin de garder intact notre potentiel physique et notre lucidité », note Quentin.

C’est en tout cas en position de favori qu’il aborde cette épreuve, après deux victoires en deux courses. « C’est une position qui me plait, car nous avons une belle avance au Championnat, mais aussi parce que je ressens moins de pression. Je connais bien la position de chasseur et ce n’est pas le plus agréable d’arriver sur un rallye avec l’obligation de faire un résultat. Je préfère être devant. Et, si on m’attaque, je sais me défendre pour protéger ma position. »

Malgré cette position de chassé, Quentin optera pour la prudence face à des adversaires qui jouent le tout pour le tout. « On ne va pas prendre le risque de griller notre joker maintenant, explique Quentin. Nous visons le podium, voire même une place parmi les deux premiers. Nous avons déjà prouvé par le passé que nous avions une bonne pointe de vitesse ; maintenant, ce qui nous intéresse, c’est de marquer des points pour décrocher le titre en fin d’année. »

Le Rallye de Pologne débutera jeudi soir par la super spéciale de Mikolajki, avant trois jours de compétition intenses. Au terme des dix-neuf spéciales, le podium d’arrivée accueillera les concurrents dimanche à partir de 14h.

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif