Quentin Gilbert repart de l’avant en Pologne

28 juin 2016 15:44

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul poursuivent leur campagne en WRC 2 avec le Rallye de Pologne, du 30 juin au 3 juillet. Après les terrains cassants du Portugal et de Sardaigne, ce sont des routes très rapides qui se profilent pour l’équipage franco-belge, au sein de la DS 3 R5 du team DG Sport. En plus d’afficher sa vitesse et sa régularité, le duo aura l’intention de prendre plaisir dans les spéciales.

Quentin Gilbert poursuit son programme en WRC 2 par le Rallye de Pologne. Après deux épreuves avec des routes au profil cassant, celle-ci fait la part belle à l’attaque avec des secteurs très roulants. Pour adapter la DS 3 R5 à ces conditions, le pilote vosgien a pris part, en début de semaine, à une séance de tests, en Pologne.

« Les essais se sont révélés fructueux, note Quentin. Nous avons pu établir des réglages qui nous convenaient afin de rouler en confiance sur ces routes très rapides. Il nous a fallu un temps d’adaptation lors des tests, et il nous en faudra aussi lors du rallye, afin de trouver le bon rythme. La différence de vitesse est impressionnante en comparaison des précédents rallyes auxquels nous avons pris part. »

Pour Quentin Gilbert, retrouver le Rallye de Pologne est une réelle satisfaction. « C’est une épreuve populaire, avec beaucoup de fans au bord des routes. Et j’ai une préférence pour les rallyes rapides. Les routes sont moins cassantes qu’en Sardaigne, la mécanique devrait moins souffrir ; nous allons pouvoir rouler plus librement, nous concentrer sur le pilotage. Nous nous attendons à prendre beaucoup de plaisir dans les spéciales. Je suis en plus très heureux car des proches seront présents et que ça fait toujours plaisir d’être soutenu. »

Le Championnat WRC 2 faisant le plein d’engagés depuis le début de saison, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul devront s’employer pour bien figurer. « Nous devrons de nouveau faire face à une concurrence relevée, avec de vrais spécialistes des rallyes rapides, comme les pilotes nordiques. On ne se fixe pas d’objectif précis si ce n’est celui que d’être la meilleure voiture PSA, avant de voir où l’on se situe à l’issue de la première journée. On cherchera surtout à se faire plaisir et, quand le plaisir est là, les chronos suivent. »

Le 73rd Rally Poland débutera jeudi 30 juin, avec la super spéciale de l’Arena de Mikolajki, en début de soirée. Celle-ci sera encore parcourue vendredi soir et samedi soir pour conclure les étapes ; vendredi, deux boucles de quatre spéciales sont au programme puis, samedi, ce sont trois spéciales qui seront à effectuer à deux reprises. L’épreuve se conclura dimanche avec deux secteurs chronométrés à parcourir deux fois.

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif