Quentin Gilbert affiche vitesse et détermination en Pologne

4 juillet 2016 16:47

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul ont bien failli réussir une performance de haut niveau en Pologne. Malgré une puissance moindre que la plupart de leurs concurrents, ils ont su mener la DS 3 R5 à la quatrième place du WRC 2 au départ de la dernière étape. Une panne moteur est venue les empêcher de rallier l’arrivée mais l’équipage du team DG Sport Compétition se félicite du travail accompli tout le week-end.

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul s’étaient élancés prudemment, avant de penser à assouplir les réglages de leur DS 3 R5. Le deuxième jour, ils attaquaient davantage tout en ménageant leur monture. Réalisant un parcours sans-faute, ils remontaient progressivement de la huitième à la quatrième place. À l’issue de la deuxième boucle du samedi, le moteur de la DS 3 R5 s’arrêtait, alors qu’il restait une liaison de 100 kilomètres à effectuer, ainsi que la super spéciale de Mikolajki.

« Le moteur s’est coupé au point stop de l’ES15, explique Quentin. On a pris de la terre au niveau de la face avant, dans un rail, en pleine trajectoire et elle s’est logée sur le radiateur et dans le filtre à air. On a tout nettoyé et, au bout de 25 minutes, elle a redémarré et fonctionnait normalement. Mais dimanche, au départ de la première spéciale, le moteur s’est arrêté, en raison d’un problème interne, et n’est jamais reparti. Nous avons dû nous arrêter là, à regrets, car nous filions droit vers la quatrième place. »

Si cette issue laisse un goût amer au pilote vosgien, la performance réalisée en Pologne est pleine d’espoir. « Nous n’avons fait aucune faute, pas une crevaison, pas mis deux roues dehors, quand beaucoup de nos concurrents ont souffert. Et, malgré le fait de rouler face à des pilotes armés de voitures de dernière génération, nous avons su tenir la comparaison. Nous étions en train de surpasser nos objectifs de départ. »

Cette performance encourageante permet à Quentin Gilbert d’entrevoir la fin de saison avec beaucoup d’optimisme. « Nous voulons profiter de notre saison en WRC 2 pour réaliser des performances de choix. Dans ce cadre, que ce soit la Finlande, l’Allemagne ou la Corse, nous espérons montrer de quoi nous sommes capables. Je suis très enthousiaste à l’idée de prendre part à cette fin de saison, afin de transformer tout le potentiel affiché jusqu’ici en résultats. »

« Je tiens à remercier Citroën Racing et l’équipe DG Sport car, malgré nos contretemps mécaniques, nous travaillons de façon positive, avec un but commun. Je suis sûr qu’ensemble, nous saurons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Face à une concurrence nombreuse et expérimentée, remonter sur le podium WRC 2 d’ici la fin de l’année serait une belle récompense pour tous. »

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif