Quentin Gilbert déterminé malgré un Rallye d’Allemagne frustrant

22 août 2016 20:13

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul n’ont pas pu aller au terme de l’ADAC Rallye Deutschland, cinquième manche de leur programme en WRC 2. Malgré des débuts encourageants, le duo franco-belge est parti à la faute, endommageant la DS 3 R5. Mais l’équipage du team DG Sport est bien déterminé à partir en quête de résultats lors de la fin de saison.

Pour le retour du Championnat du Monde des Rallyes sur asphalte, Quentin Gilbert espérait mieux. Après un shakedown fructueux et un départ encourageant dans l’ES1, le Vosgien a perdu le contrôle de sa DS 3 R5 dans une courbe rapide de l’ES2. Avec un amortisseur cassé, la voiture ne pouvait plus repartir. Avec le team DG Sport et Citroën Racing, qui soutient le programme en WRC 2 du Champion du Monde des Rallyes Junior, la décision a été prise de ne pas se relancer le lendemain en Rally2. Quentin Gilbert peut désormais se tourner vers les prochaines échéances qui vont rythmer sa fin de saison.

« Nous avions bien préparé cet événement et nous en avions une grande attente, confie Quentin. Nous vivons une saison compliquée et nous attendions le retour sur asphalte pour démontrer notre niveau de performance. J’avais fait un bon temps dans la première spéciale, malgré un tête-à-queue. Dans la deuxième spéciale, nous perdons l’arrière sur une compression. Nous sommes alors partis sur le côté sale de la route, en glissant. C’est un manque de réussite qui peut arriver quand on attaque, que l’on prend des risques. Je le regrette toutefois car j’aurais tellement aimé offrir un résultat positif à DG Sport et Citroën Racing, qui font un travail incroyable. »

Pour autant, le pilote de Chatenois ne se démobilise pas. « C’est la vie d’un pilote de rallye que de devoir faire face à ces déconvenues. Il faut savoir s’en relever, rebondir. Nous concernant, il nous reste de belles choses à vivre cette saison. Nous devons garder notre motivation pour être prêts à signer de bons résultats quand l’occasion se présentera de nouveau. C’est ce que nous allons faire. Nous avons décidé de ne pas repartir en Rally2 car nous avions écopé de 28 minutes de pénalités. Il valait mieux passer à autre chose et se concentrer sur la suite de notre saison, avec le Tour de Corse qui se profile. »

Mais ce Rallye d’Allemagne a également été marqué par le spectaculaire accident dont ont été victimes Stéphane Lefebvre et son copilote, Gabin Moreau, à bord d’une DS 3 WRC. Emmenés à l’hôpital, ils souffrent de fractures et contusions mais ont amorcé leur convalescence. « J’ai une pensée très émue pour Stéphane et Gabin. J’ai pu avoir de leurs nouvelles directement et, malgré les blessures, je suis heureux de constater que leur motivation est intacte. Ils font preuve d’un état d’esprit irréprochable et je suis certain qu’ils reviendront plus forts. Ils n’ont fait qu’une minime erreur et les hinkelsteins ne pardonnent rien. Il leur faudra désormais beaucoup de courage, afin de ne pas baisser les bras au cours des semaines à venir. Mais je les sais bien entourés et j’espère les voir revenir en pleine santé et à leur meilleur niveau. »

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif