Quentin Gilbert regoûte au champagne !

12 juin 2018 07:31

En montant sur le podium du 33e Rallye Vosges Grand Est, Quentin Gilbert et Valentin Salmon ont atteint leur premier objectif en Championnat de France des Rallyes. Devant son public, le pilote de l’équipe 2C Compétition a également largement dominé le Trophée Michelin, où il s’impose pour la première fois de l’année.

Auteur d’une entame de saison en deçà de ses espérances, Quentin Gilbert comptait bien relancer sa première campagne sur la scène nationale lors de son épreuve à domicile. Le Vosgien avait néanmoins fort à faire dès les reconnaissances pour appréhender un parcours ayant grandement changé depuis sa dernière participation en 2013.

Pour le Castinien, tout ne se déroulait pas comme prévu au départ. Tapant dans une petite corde au début de l’ES1, Quentin se montrait plus prudent en dépit de ses bonnes sensations. L’après-midi, le défi se corsait avec l’arrivée de la pluie. Malgré un tête-à-queue et une crevaison les contraignant à chausser un pneu slick, Quentin et Valentin passaient à l’offensive pour terminer la première étape au quatrième rang.

Dans des conditions à nouveau changeantes et piégeuses, le pilote de la Skoda Fabia R5 haussait encore le ton dimanche matin en signant le troisième temps sur Le Fossard. Il s’offrait ensuite son premier scratch de l’année sur Corcieux pour garder la troisième place à sa portée. Deux fois deuxième sur la deuxième boucle, Quentin réussissait à arracher la dernière marche du podium dans l’avant-dernière spéciale de l’épreuve.

« Je suis content d’avoir atteint mon objectif minimum », se réjouissait Quentin. « Ce n’était pas un rallye facile, mais ce podium dans mon département des Vosges fait du bien. Depuis le début de l’année, je pilotais en deçà de mon potentiel, mais je pense avoir retrouvé le bon rythme dimanche avec mon scratch sur Corcieux et mes temps dans le trio de tête. »

« Sans quelques petites fautes, la deuxième place était jouable. Boslimpré m’a mis sur la défensive avec son terrain bosselé, étroit et piégeux en ouverture de boucle. La pluie et la boue ont également compliqué la donne et j’ai perdu beaucoup de temps en me faisant piéger dans le deuxième passage sur Pays d’Ormont. J’aurais donc pu mettre davantage de pression aux leaders, mais je reconnais mon erreur et j’en accepte les conséquences. »

Désormais sixième du Championnat de France des Rallyes et sur le podium provisoire du Trophée Michelin, Quentin Gilbert a déjà le Rallye Aveyron Rouergue Occitanie (5-7 juillet) en ligne de mire.

« J’espère que ce résultat va donner une nouvelle impulsion à la suite de notre saison », concluait Quentin. « Je suis revenu à un niveau correct et je m’attends à ce que le travail effectué sur moi-même continue de porter ses fruits pour récompenser les efforts de l’équipe. Une fois de plus, 2C Compétition a été irréprochable ce week-end et je les en remercie. J’adresse également un grand merci à mes partenaires, amis et proches venus m’encourager en masse, tout comme les fans présents sur le bord des spéciales et ceux m’ayant envoyé leurs encouragements sur les réseaux sociaux ! »

« D’ici le Rouergue, je compte bien célébrer ce podium à l’occasion du Rallye Régional de Mouzon Frézelle ce week-end. Les spéciales et le parc d’assistance s’installeront à Châtenois et les vérifications auront lieu dans le garage familial. Je serai au départ avec ma DS 3 R3-MAX et Rémi Tutélaire, avec qui j’ai remporté le Citroën Racing Trophy en 2012. Nous avons longtemps roulé ensemble et ce sera l’occasion de nous rappeler de bons souvenirs. Rémi est d’ailleurs le copilote actuel d’Armando Pereira, un ami m’ayant énormément soutenu dans ma carrière et lors de mon titre de Champion du Monde Junior des Rallyes. Sur le plan sportif, nous ne connaissons pas encore la liste des engagés et nous n’avons pas la voiture pour gagner, mais comme d’habitude, nous allons tout donner pour briller à la maison ! »

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif