Quentin Gilbert prend la direction des Cévennes

23 octobre 2018 17:28

Ce week-end, Quentin Gilbert reprend le volant de sa Skoda Fabia R5 pour l’avant-dernière manche du Championnat de France des Rallyes Asphalte. Dans les Cévennes, le pilote de l’équipe 2C Compétition tentera de retrouver le chemin du podium et de rester dans la course au titre.

Alors que la saison entre dans sa dernière ligne droite, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul arrivent aux Cévennes avec l’envie de mettre leur déception du Cœur de France derrière eux. Les deux hommes auront toutefois fort à faire, le Critérium étant l’une des épreuves qu’ils connaissent le moins au calendrier.

« C’est un rallye dont je n’ai pris le départ qu’une seule fois », concède le Vosgien. « C’était en 2011. Je découvrais encore le Championnat de France et je n’en garde pas d’excellents souvenirs avec les trombes d’eau qui nous avaient accueillis ! Cependant, la situation est totalement différente aujourd’hui. Je suis beaucoup plus expérimenté. Je suis convaincu que notre sérieux lors des reconnaissances devrait nous permettre de nous mêler à la bagarre. Mon approche et mon objectif seront néanmoins un peu différents des autres manches. L’idéal serait d’éviter les erreurs, d’être à l’arrivée pour prendre de l’expérience, des points et peut-être un podium afin d’arriver au Var dans les meilleures conditions ! »

Quatrième du classement général, Quentin Gilbert est toujours dans la course au titre malgré son abandon lors du rendez-vous précédent. Le Champion du Monde Junior 2015 s’attend encore à une concurrence redoutable comme c’est le cas depuis le début de la saison : « Une fois de plus, nous ferons face à un beau plateau avec seize R5 et de féroces adversaires. Le retour de Mathieu Arzeno va d’ailleurs me rappeler nos belles bagarres à l’époque du Citroën Racing Trophy ! »

Dès demain, l’équipage 2C Compétition s’attaquera aux reconnaissances.

« Comme nous n’avons pas de séance d’essais prévue cette semaine, nous aurons un programme chargé avec les reconnaissances et le shakedown mercredi et jeudi. Néanmoins, je me sens prêt à affronter ces longues spéciales, notamment celle de trente-huit kilomètres qui sera un sacré morceau. Je me suis bien préparé et reposé et je pense que cela va jouer physiquement. La météo s’annonce également clémente, hormis quelques faibles risques samedi. Tout se présente donc plutôt bien avant de prendre le départ ! »

Vendredi après-midi, trois spéciales sont au programme pour lancer le 60eCritérium des Cévennes. Samedi, les trois tests du matin seront répétés après un passage à l’assistance et dans la super-spéciale de Kartix. On y retrouvera également le juge de paix du rallye, CC Causses – Aigoual – Cévennes, d’une longueur de 38,4 km. L’arrivée sera donnée le soir même à Montpellier.

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif