Le Rallye de France – Alsace en ligne de mire

27 juin 2012 16:39

Avant la trêve estivale, Quentin Gilbert dresse un premier bilan de sa saison. Entre ses débuts en Super 2000, sa victoire en groupe R à Mâcon ou sa récente participation à la manche belge de l’IRC, le pilote du Citroën Racing Trophy vient d’enchaîner une période fructueuse. Le Vosgien garde un autre objectif en tête : s’engager au Rallye de France-Alsace au volant d’une Super 2000.

Quentin Gilbert et Rémi Tutelaire

Vous arrivez tout juste de Ypres où vous avez vécu votre première expérience internationale. Que retenez-vous de ce week-end ?
« Après ma victoire à Mâcon la semaine dernière, je misais beaucoup sur cette première expérience en IRC avec la Citroën DS3 R3. L’ambiance à Ypres était exceptionnelle. Avec Loix, Hänninen, Mikkelsen, et d’autres, le plateau était vraiment grandiose. Nous avons bien débuté le rallye malgré des routes très glissantes. Mais je me suis fait surprendre dans la troisième spéciale en partant trop large. Nous avions pourtant fait de bonnes reconnaissances avec mon copilote Rémi Tutelaire mais il est très difficile d’avoir de bonnes notes en seulement deux passages. C’est vraiment dommage, car les routes belges ressemblent à celles que j’affectionne particulièrement dans le Nord. Donc si je peux, je reviendrai pour une prochaine édition ! »

Vous avez réalisé de belles courses en ce début d’année, notamment en Championnat de France. Mâcon est-il le rallye de référence que vous recherchiez ?
« Oui et c’est sans aucun doute le rallye le plus abouti de ma saison. J’y ai roulé parfaitement, avec un rythme très élevé. Le duel avec Mathieu (Arzeno) a démontré que je pouvais gérer la pression sans commettre d’erreur. Avant Mâcon, j’ai gagné également le Rallye Mouzon-Frezelle mais les conditions étaient différentes et surtout je disposais d’une tout autre voiture ! »

Lors de cette épreuve, vous avez découvert la Peugeot 207 Super 2000. Comment avez-vous vécu cette expérience ?
« C’est sûr que cette voiture est très différente de la Citroën DS3 R3. Malgré une infinité de réglages, j’ai rapidement appréhendé la 207 Super 2000 et c’était une expérience incroyable ! Je pense qu’à terme cette voiture est plus adaptée à mon pilotage. D’ailleurs, c’est avec elle que je souhaite participer au Rallye de France-Alsace début octobre. »

Quel est votre calendrier pour cette seconde moitié de saison ?
« Avant de reprendre le volant, je vais continuer ma recherche active de partenaires pour boucler mon budget pour le Rallye de France – Alsace. Je veux vraiment participer à ce rallye en Super 2000 et me frotter aux pilotes du Championnat du Monde. Quant à cet été, pour préparer au mieux la suite de mon programme en Citroën Racing Trophy et le Terre de Lozère en septembre, nous souhaitons organiser une séance d’essais ou participer à un rallye à l’étranger. Le programme est donc toujours aussi dense. »

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif