Quentin Gilbert dans le bon rythme sur asphalte

10 septembre 2012 18:57

Alignés au départ du Rallye du Mont-Blanc, Quentin Gilbert et Rémi Tutélaire ont retrouvé le plaisir d’emmener la Citroën DS3 R3 à la limite sur asphalte. A la lutte pour la tête du groupe R tout au long de la première étape, le Vosgien a été contraint à l’abandon le samedi matin sur problème mécanique, alors même qu’il venait de s’emparer de la tête. Malgré cet abandon, Quentin peut se satisfaire d’un niveau de performance très élevé avant le Rallye de France Alsace, qu’il disputera au sein du collectif Equipe de France.

Quelques jours après sa victoire en Citroën Racing Trophy au Rallye Terre de Lozère, Quentin Gilbert retrouvait le volant de sa DS3 R3, mais en configuration asphalte. Dès les premières spéciales, le pilote PH Sport engageait un duel des plus serrés avec Mathieu Arzeno. En tête du groupe R, les deux rivaux ne se lâchaient pas tout au long de la première étape. Grâce à un ultime effort entre Samoens et Morzine, Quentin terminait la journée à 3’’5 de son adversaire.

L’Espoir Echappement 2011 prenait la tête du groupe R dès la première spéciale du samedi matin. Mais dès l’ES7, un bruit suspect dans la boîte de vitesses sonnait le glas de ses espoirs. « Nous avons jugé qu’il était plus prudent d’abandonner pour ne pas risquer de casser complètement la boîte ou de sortir de la route après un blocage de roues », expliquait le Vosgien. « Dans la mesure où il ne s’agissait pas d’une manche du Citroën Racing Trophy, ne n’était pas dramatique, même si nous aurions évidemment préféré aller au bout ! Le bilan du week-end est tout de même très positif, car nous avons montré notre niveau de performance sur asphalte. »

« Nous avons beaucoup travaillé sur les acquisitions de données avec mon ingénieur », poursuit Quentin. « Par rapport au Rallye des Vins Mâcon, j’étais plus franc aussi bien sur les phases de freinage que d’accélération. Tout cela va dans le bon sens. »

Toujours dans le cadre de sa préparation pour le Rallye de France, Quentin sera mercredi à l’Auto Sport Academy pour effectuer une journée d’essais en Formule 4 sur le circuit Bugatti du Mans : « J’avais déjà fait un peu de monoplace et c’est un excellent moyen de travailler la précision des trajectoires. Je remercie la FFSA de cette opportunité et je me réjouis de retrouver les autres pilotes du Collectif Equipe de France Rallye. Nous serons déjà un peu dans l’ambiance ! »

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif