Quentin Gilbert : « Nous roulons pour gagner »

2 mai 2013 18:00

Troisièmes de la première manche du Citroën Top Driver lors du Rallye du Portugal, Quentin Gilbert et Isabelle Galmiche ont parfaitement débuté leur programme 2013 en Championnat du Monde des Rallyes. Un podium qui en appelle d’autres dans la quête du titre en fin de saison. En guise de débriefing, voici une séance de questions / réponses avec Quentin après cette première manche…

Quel bilan tires-tu de cette première manche du Citroën Top Driver ?

« J’ai le sentiment que cette première prestation est très positive. Tout n’a pas été simple, car la saison a débuté assez tard. Reprendre le volant et monter sur le podium est effectivement un très bon résultat. J’ai aussi conscience que nous aurions pu faire encore mieux. Ce fut un très long rallye qui nous a permis d’acquérir beaucoup d’expérience. C’est bénéfique avant d’aller en Sardaigne. »

Il ne s’agissait que de ton deuxième rallye en WRC, le premier sur terre. Qu’est-ce qui t’a le plus surpris ?

« C’est long. Faire une spéciale de 52 kilomètres sur terre est une nouveauté pour moi. En France, nos rallyes ressemblent davantage à des sprints. Je suis donc parti sur mon rythme habituel. Mais avec seulement deux passages de reconnaissances et 350 kilomètres à parcourir, on ne peut pas rouler aussi vite du départ à l’arrivée. Il existe une notion d’endurance. Après le passage des WRC, les routes sont défoncées. Il faut éviter les pierres qui sont sur la trajectoire. En roulant à 90 ou 100 %, on ne pourrait pas passer à travers tous ces pièges. Ma copilote Isabelle m’a beaucoup apporté. C’est en partie grâce à elle que je termine le rallye. Elle est parvenue à me canaliser. Elle fait du très bon travail à mes côtés. L’équipe a aussi fait un super boulot durant tout le week-end. C’est aussi grâce à eux et grâce à nos partenaires que nous sommes montés sur le podium. Ce long rallye m’a apporté beaucoup d’expérience. Je sais à quoi m’attendre pour la suite. »

Au vu du déroulement de ce premier rallye, que dois-tu améliorer pour la suite de la saison ?

« Je sais que nous avons encore une marge de progression. Certains points furent très positifs au Portugal. Nous avons montré que nous étions performants et que nous gérions bien nos pneumatiques. A l’avenir, il faudra peut-être prendre un départ un peu moins rapide, être encore plus attentif pour préserver la mécanique et conserver un niveau de concentration le plus élevé possible. »

Le titre est-il un objectif envisageable ?

« Nous avons montré que nous étions compétitifs. La performance est là et nous avons joué devant dès le premier rallye de la saison. Mais la concurrence est redoutable. Tout le monde peut gagner. Je crois que nous avons nos chances. A nous de bien gérer notre saison. Le titre est l’objectif, nous roulons pour gagner ce programme en Citroën DS3 R5 la saison prochaine ! »

Il y a une longue pause avant la prochaine manche, comment occupes-tu ton temps ?

« Je viens de faire un stage de préparation physique avec Xavier Verbeke. Il est très important d’être en pleine possession de ses moyens tout au long de tels rallyes, avec de longues journées de reconnaissances et de courses. Je continue de participer à des essais avec Citroën Racing dans le cadre de mon programme mis en place après ma victoire en Citroën Racing Trophy la saison dernière. Et le dimanche 9 juin, je serai à nouveau au départ du Rallye Mouzon-Frézelle avec la Citroën DS3 R3. C’est ‘mon’ rallye, j’y évolue à domicile et j’y ai un titre à défendre ! Cette épreuve va me permettre de rouler en compétition et de me faire plaisir. C’est aussi important de pouvoir disputer une course avec les miens et devant les partenaires. »

1 commentaire

  • guillaume

    bon courage pour la suite du championnat! on croit en vous… et je veux te voir en DS3 R5 l’année prochaine… 😉

Laisser une réponse

obligatoire

obligatoire

facultatif