Quentin Gilbert : la passion du rallye

Il n’a fallu que quelques saisons à Quentin Gilbert pour s’imposer, aux yeux de nombreux observateurs et médias, comme un des meilleurs pilotes de rallye français.

Gilbert_Touquet2011_06

Flash-back : en 2008, à 19 ans, le Vosgien fait ses débuts au rallye régional Ajolais. Il remporte vite ses premières victoires de catégorie au volant d’une Clio RS groupe N. Les succès continuent à s’accumuler il remporte en fin d’année l’opération Rallye Jeunes, organisée par la FFSA.

Grâce à ce succès, le pilote de Châtenois participe en 2010 au Volant 207, organisé dans le cadre des Championnats de France Asphalte et Terre. Après cette saison d’apprentissage, il rejoint les rangs du nouveau Championnat de France Junior, disputé sur des Twingo R1. Malgré deux victoires en six courses, Quentin perd le titre lorsque sa boîte de vitesses rend l’âme à quelques kilomètres de l’arrivée. L’année 2011 permet aussi à Quentin de découvrir la DS3 R3 et de décrocher ses premières victoires sur terre. De quoi recevoir le très prisé titre d’Espoir de l’Année Echappement

lr_01512010_006_GILBERTEn 2012, Quentin participe au Citroën Racing Trophy, qui se déroule sur six manches asphalte et terre au volant de DS3 R3. Profitant de l’expérience de l’équipe PH Sport, Quentin collectionne les podiums et s’impose au Rallye Terre de Lozère. Au Rallye du Var, il gère parfaitement sa course et décroche le titre.

Grâce à ce résultat, Quentin devient pilote d’essais compétition-clients de Citroën Racing pour 2013. Côté compétition, il franchit un pas supplémentaire en s’engageant au Citroën Top Driver, une formule de promotion organisée dans le cadre du WRC3. Victorieux sur l’asphalte du Rallye de France Alsace et sur la terre du Wales Rally GB, Quentin prend la deuxième place du classement général final. AUTO - WRC ARGENTINA RALLY 2014

L’année 2014 débute de la plus belle façon pour Quentin, qui remporte le Rallye Monte-Carlo dans la catégorie WRC3 ! Il entame alors une saison dense, articulée autour du Drive DMACK Fiesta Trophy, formule de promotion disputée avec des Ford Fiesta R2 et dont il termine sur le podium. En plus de cela, il étoffe son programme par plusieurs manches mondiales en Ford Fiesta R5 afin de faire ses armes en WRC2 : sixième en Sardaigne, il s’impose aussi lors du Rallye de France-Alsace.

QQQ12184290_1097125083631161_1645194249771023313_oPour sa troisième saison au niveau international, Quentin Gilbert choisit de disputer le championnat FIA Junior WRC, disputé sur des DS 3 R3-MAX. Épaulé par le team DG Sport, il affiche clairement l’ambition de remporter le titre mondial. Avec des victoires au Monte-Carlo, au Portugal, en Finlande et au Tour de Corse, il remporte les titres en Junior WRC et en WRC3.14940091_1384906314853035_4556587029193046793_o

En récompense de son titre, Quentin retrouve le WRC2 avec un programme soutenu par Citroën Racing. Au volant d’une DS 3 R5 peu fiable, il parvient à terminer troisième au Monte-Carlo, cinquième en Finlande et sixième en Corse. Ces performances lui permettent de décrocher le volant d’une DS 3 WRC pour le Wales Rally GB. Intégré à l’équipe Abu Dhabi Total World Rally Team, il effectue un rallye sans faute et termine à la 17e place.

Quentin décide de persévérer en WRC2 pour la saison 2017. En retrouvant le volant d’une Ford Fiesta R5, il termine à la cinquième place du Rallye Monte-Carlo. Pour la suite de la saison, il dispose d’une Skoda Fabia R5 de l’équipe Tagai Racing Technology. Troisième en Pologne et deuxième en Finlande, il démontre sa pointe de vitesse. Malgré une quatrième place en Allemagne, le titre devient hors de portée et Quentin décide d’en rester là.

Il commence aussitôt à travailler sur un programme en Championnat de France des Rallyes 2018. A suivre cette saison, sur une Skoda Fabia R5 de l’équipe 2C Compétition…

Retrouvez tous les résultats de Quentin sur ewrc-results.com